Nos domaines et vignerons :

Le domaine des Ardoisières a été créé par Michel Grisard en 1998 sur les Coteaux de Cévins, en Savoie. En 2003, il est rejoint par Brice Omont, ingénieur agronome.
Les deux vignerons replantent de nombreux cépages autochtones ou très utilisés en Savoie : jacquère, roussanne, altesse, mondeuse noire et mondeuse blanche, chardonnay, gamay, persan.
Le domaine est en Agriculture biologique, et vers un retour en Biodynamie.

Domaine des Ardoisières

à Le Villard

En 1990, Laurent Combier, accompagné de son épouse Ghislaine, reprend le domaine de 5 hectares de vignes et 15 hectares de fruitiers. Fraichement diplômé en viticulture-œnologie, il décide de construire sa propre cave de vinification et d’élevage.
25 ans plus tard, l’ainé, Julien, illustre depuis 2014 sa passion pour le terroir de Crozes-Hermitage, ses pratiques viti-culturales et surtout son esprit vigneron. David, le fils cadet, a rejoint le domaine et s’occupe de la commercialisation et de la vinification. 50 ans d’agriculture biologique.

Domaine Combier

à Pont-de-l’Isère

Le Domaine viticole LALLIER couvre un peu plus de 15 hectares, dont la plus grande part se situe en grands crus, Francis Tribaut y pratique une viticulture « de raison », tendant toujours vers un meilleur respect de l’environnement : pas d’insecticides, travail du sol (labours), etc…
Pour créer de très grands champagnes, LALLIER ne vinifie que les deux cépages les plus nobles, pinot noir et chardonnay.

Maison Lallier

à Aÿ

5ème génération à cultiver la vigne.
Le domaine possède 7,20 hectares répartis sur Chambolle – Musigny, Morey-Saint-Denis et PulignyMontrachet.
Anne Sigaut est aux commandes du Domaine depuis le départ en retraite de son mari, Hervé, en 2008. Anne a signé son premier millésime en 2004.
Les générations qui se sont succédé n’ont jamais pratiqué de désherbage intégral et l’utilisation d’herbicides n’a plus cours depuis une dizaine d’années.

Domaine Anne & Hervé Sigaut

à Chambolle Musigny

Le domaine posséde 40 hectares d’un seul tenant, dont 30 hectares de rouge et 10 hectares de blanc. Yves et Nadine ont compris tout le potentiel de ce beau terroir de silex, de graves, d’argile et de calcaire. Depuis 2004, la famille est conseillée par Stéphane Derenoncourt.
Son arrivée a marqué le début d’une grande restructuration : études des sols, arrachage, replantation, et complantation.
La densité de plantation est passée de 3300 à 6600 pieds à l’hectare. Le Cabernet Sauvignon a disparu au profit du Cabernet Franc. Côté vinification, les vins ont gagné en finesse, en fraîcheur et en élégance tout en gardant cette identité qui a fait leur réputation. Le domaine va vers une conversion en agriculture Biologique.

Chateau Hostens-Picant

à Les Lèves -et-Thoumeyragues

Le Domaine Charly Nicolle est établi à Fleys, au coeur du vignoble chablisien. Après avoir travaillé avec son père, lui même vigneron, Charly Nicolle reprend en 2001. Le vignoble du domaine Charly Nicolle s’étend sur 16 hectares. Très attaché à son terroir, Charly Nicolle exploite lui-même l’intégralité de son vignoble afin de produire des vins exprimant au mieux le caractère de Chablis.

Domaine Charly Nicolle

à Fleys

Depuis 2012, Julien BRAUD crée son propre domaine sur un îlot bio de l’appellation muscadet sévre et maine, de 13 hectares. Certain de la qualité de son terroir, et persuadé de la bienveillance et de l’évidence des préceptes bios et biodynamiques, Julien ne se fie pas à la chimie de synthèse et y préfère les levures indigènes, les concoctions d’herbes et le travail du sol pour porter ses raisins et ses vins à l’épanouissement recherché. Évidement certifié en Agriculture Biologique.

Domaine Julien Braud

à Monnières

Le domaine des Creisses, composé de 15 hectares de vigne, de garrigues, de bois et de chênes truffiers, est situé à Valros dans l’Hérault.
Ce domaine produit des vins depuis 1904, mais c’est vraiment à partir de 1998, que Philippe Chesnelong reprend le domaine en main. Il est aidé par Louis Mitjaville, son cousin, qui le conseille dans les vinifications et l’élevage. Le domaine pratique une culture raisonnée.

Domaine les Creisses

à Valros

Le domaine a été créé dans les années 1930. Il s’étend sur le versant sud du village de Châteauneuf-du-Pape, Il fut l’un des premiers domaines de Châteauneuf-du-Pape à commercialiser son vin en bouteilles dans les années 1930. Isabel FERRANDO a racheté le domaine en 2003. C’est en 2004 qu’elle crée ensuite le domaine ISABEL FERRANDO.

Domaine Saint Prefert

à Châteauneuf-du-pâpe

Virginie Fabre et Guillaume Philip sont arrivés au pied de Sainte-Victoire en 2005. En 2007 ils vendangent les premiers raisins de leur domaine, le fameux « Domaine des Diables » installé sur cette plaine de Puyloubier au terroir riche et pierreux. Le domaine possède 16 hectares de vignes repartit sur des sols argilo-calcaire-limoneux et caillouteux. Virginie et Guillaume pratique une culture raisonnée aux petits soins

Le domaine des Diables

à Les Lèves -et-Thoumeyragues